Retour sur le Tour Down Under

 

Que retenir de ce Tour Down Under? La dernière course de Lance Armstrong? Le duel Cavendish - Greipel qui n'a pas eu lieu? Ou alors qu'il y a de la concurrence pour les victoires au sprint?

La première étape, longue de 138km, amenait les coureurs à Angaston. L'échappée du jour va voir le jour au bout de 10km. On y retrouve Miguel Minguez, Ion Izargirre, Matthieu Perget, Mitchell Docker et Simon Clarke. L'avance maximale sera d'environ 4 minutes.Derrière, le peloton controle cette échappée. Cette dernière est repris à 10km de l'arrivée. Le sprint final est donc lancé et le plus rapide est, comme dimanche, Matt Goss. Il devance son ancien coéquipier André Greipel et Robbie Mc Ewen. Mark Cavendish n'a pas participé au sprint puisqu'on mise sur Matt Goss chez HTC. En effet, c'est ce dernier qui est le leader pour le général.

Réaction de Matt Goss :

"Ce fût un long sprint. Dans le dernier virage j'étais très inquiet mais Mark Renshaw a fait un excellent travail et j'avais plus qu'à faire mon job sur les 250 derniers mètres. Même si c'était en légère montée, j'ai réussi à tenir jusqu'à la fin. J'aimerais bien gagner ce Tour mais le chemin est encore long. J'ai fait le meilleur départ possible et je suis en bonne position maintenant."

Revoir la course :

 

Cette 2ème étape a été trés mouvementé. Un final trés nerveux qui a provoqué des chutes. Au finale c'est Ben Swift qui évite les chutes et s'impose au sprint devant Robbie Mc Ewen et Graeme Brown. Romain Feillu est 4ème. L'échappée du jour était composé de Yuriy Krivtsov, Mitchell Docker et David Tanner puis rejoint par 3 autres coureurs : Luke Roberts, Simon Zahner et Timothy Roe.

Au général, Matt Gos, qui n'a pas pu faire le sprint à cause des chutes, perd son maillot et ces Robbie Mc Ewen le nouveau leader.

Réaction de Ben Swift :

Nous étions bien placé dans le dernier kilomètre, c'est Mathew Hayman qui était en tête, moi j'étais protégé par Geraint Thomas. Dès que j'ai su que Greg Henderson et Christopher Sutton n'étaient plus devant, il fallait qu'on joue ma carte. Robbie Mc Ewen a lancé le sprint, j'ai sauté dans sa roue et j'ai eu les forces pour le dépasser avant la ligne d'arrivée. C'est la plus grande victoire de ma carrière.

 

Revoir la course

 

 

Les coureurs arrivaient à Stirling pour cette 3ème étape. L'échappée du jour était composée de Luis Pasamontes, Aleksandr Kuschynski, Luke Durbridge et Thomas De Gendt. L'avance maximal aura été de 5 minutes. Comme depuis le début de saison, les équipes de sprinters reviennent sur l'échappée à 20km de l'arrivée. Richies Porte en profite pour tenter de partir dans le final mais c'est sans succès.

Au sprint, c'est le jeune Michael Matthews qui s'impose. Il devance André Greipel et Matt Goss. Ce dernier reprend le maillot de leader.

Réaction de Michael Matthews :

J'étais quelque chose 50ème alors qu'il ne restait plus que 4 km et puis Tom (Leezer) m'a mis dans une position idéale pour le sprint. C'est l'une des étapes les plus dures de l'épreuve donc c'est vraiment fantastique de gagner celle-ci et grâce à mon équipe.

 

Revoir la course :

 

 

Évènement lors de la 4ème étape, puisque l'échappée du jour a été au bout. En effet, l'échappée qui était composé de Rob Ruijgh, Blel Kadri, Thomas de Gendt, Laurens Ten Dam, Cameron Meyer et Matthew Wilson. A 30km de l'arrivée, l'écart est de 1'30" mais impossible pour le peloton de revenir sur l'échappée.

Au final, Meyer s'impose devant Thomas de Gendt et Ten Dam. Goss règle le sprint du peloton à 24" du vainqueur. Au général, Meyer prend le maillot à Goss.

Réaction de Cameron Meyer :

Nous avons fait semblant de la jouer cool et fait croire au peloton qu'il pouvait revenir quand il le voulait. Nous avons donc attendu jusqu'à environ 20-30km de l'arrivée et puis nous avons vraiment mis plein gaz, et quand nous avons enclenchés, nous n'y sommes pas aller de mainmorte. Remporter la victoire d'étape fut la première chose à laquelle j'ai pensé. Hier, j'ai concédé sept secondes et perdu un peu de temps au classement général, alors je me suis dit, "ça va être dur de faire de revenir dans le jeu. Gagner l'étape, lever mes bras en l'air sur la ligne d'arrivée, ce fut vraiment un grand moment de joie.

 

Revoir la course

 

La 5ème étape n'était pas plate. En effet, il fallait grimper 2 fois le Willunga Hill (le juge de paix traditionnel de l'épreuve). Le peloton ne prend pas de risque sur cette étape et ne laisse pas beaucoup d'avance à l'échappée du jour. Cette dernière est repris avant d'escalader la première ascension. Il faut attendre la descente pour voir un groupe avec Armstrong s'échapper. Mais il seront eux aussi repris à 25km de l'arriver. Dans la dernière ascension, plusieurs attaque vont avoir lieu. Au sommet, 3 coureurs dont Richie Porte ont quelques secondes d'avance. Malheureusement pour eux c'est pas assez, ils sont repris par un peloton emmené par HTC. Au sprint, c'est Ventoso le plus rapide. Il devance Matthiew et Goss. Ce dernier revient à 8s de Meyer.

Réaction de Francisco Ventoso :

Je ne pourrais pas être plus heureux, tout a été parfait." dit-il. "C'est super important pour moi de commencer de cette façon, et aussi pour mes coéquipiers ... Sincèrement, je sentais qu'il me manquait quelque chose pour battre les purs sprinteurs, et nous savions que c'était notre chance aujourd'hui. Dans la dernière ligne droite, Rojas et moi-même étions en train de réfléchir à ce que l'on pouvait faire. Nous nous entendons bien et nous n'avons pas de problèmes à travailler pour l'autre, mais à 800 mètres de l'arrivée, nous avons décidé de faire chacun notre sprint de notre côté. Nous étions bien placés dans le groupe et c'était la meilleure solution pour ne pas que l'on se fasse enferme. Il y avait du vent de face et j'ai donc commencé le sprint à seulement 180 mètres de la ligne, mais c'était très juste car Matthews arrivait très fort derrière, et lorsque j'ai franchi la ligne je ne savais pas si j'avais vraiment gagné.

Revoir la course

 

Cette 6ème et dernière étape était toute plate et longue de 90km. Les échappées du jour n'auront pas pu prendre beaucoup d'avance (environ 20s). En effet, l'équipe HTC roule derrière pour amener Goss au sprint intermédiaire. C'est ce qui se passe avec la 2ème place prise derrière Matthews. Meyer voit donc Goss se rapprocher. Le 2ème sprint intermédiaire est complètement raté et Goss ne reprend pas de bonification. Tout va donc se jouer à l'arrivée ou Goss doit terminer dans les 2 premiers. C'est ben Swift qui s'impose devant son coéquipier Henderson. Matt Goss est 3ème.

Au général, Cameron Meyer remporte ce Tour Down Under. Matt Goss est 2ème à 2secondes. Ben Swift complète le podium à 8 secondes.

Réaction de Ben Swift :

J'avais du mal à la mi-course après mes efforts hier à Willunga Hill hier, mais mon équipe a fait un travail absolument parfait pour moi. S'il fallait expliquer dans un livre comment mener un train dans le final, ce serait exactement comme cela, tout ce que j'avais à faire était d'achever le travail. Mathew Hayman m'a protégé toute la journée et pratiquement et a pratiquement fait un tour à l'avant du peloton avant que nous entamions notre mouvement. Je n'aurais pas pu faire cela sans le reste des gars et ces derniers tours ont tout simplement été incroyables.

Retour sur le final de la course

 

 


Mickael

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site