Tour de Romandie

L'édition 2011 de ce tour de Romandie débutait par un prologue de 3.5km dans Martigny.
 
Le plus rapide dans ce prologue est Jonathan Castroviejo. L'espagnol d'Euskatel devance Taylor Phinney de quelques dixièmes de secondes. Howard Leigh est 3ème. Geoffroy Lequatre, premier français, termine 4ème.
 
Top 5 :
1) Castroviejo Jonathan 3:40
2) Phinney Taylor +0
3) Howard Leigh +1
4) Lequatre Geoffroy +2
5) Millar David +2


La première étape amenait les coureurs à Leysin avec 172km et déja des cols à franchir. Oleksandr Kuachuk, Jack Bobridge, Branislau Samoilau et Pavel Brutt sont les 4 coureurs qui forment l'échappée du jour dès le départ. Le peloton laisse filer et va avoir environ 12 minutes de retard. 
 
C'est alors que le peloton se met à rouler doucement voir trop doucement. A 40km de l'arrivée, l'échappée a encore environ 7 minutes d'avance. En tête de course, on commence à s'attaquer dans l'avant dernier col. A force, Bruut et Somoilau partent.
 
C'est au pied de la dernière ascension que Bruut réussi à lâcher Somoilau. Le russe gèrent les 8km restant et remporte l'étape. Kuachuk termine finalement 2ème à 56 secondes. Somoilau est 3ème. Le peloton arrive à environ 2 minutes.
 
Top 5 :
1) Pavel Bruut
2) Oleksandr Kuachuk à 56"
3) Branislau Samoilau à 1'15"
4) Jack Bobridge à 1'22"
5) Damiano Cunego à 1'59"

 

La 2ème étape, longue de 171.8km, se faisait autour de Romont.
 
Le début de l'étape est animé avec plusieurs attaques. Mais le peloton se laisse pas filer. Il faut attendre environ 40km pour voir Alan Perez, Kevin Seeldrayers, Vladimir Gusev et Pierre Rolland partir. Mais cette échappée ne va pas durer. Ils seront repris au début de l'Esmont. 
 
C'est alors que part 2 français : Christophe Kern et Maxime Bouet. L'échappée va durer jusqu'au dernier col. Tony Martin tente de partir mais en vain. Le peloton impose un gros rythme et une sélection se fait à l'arrière du peloton. Au sommet, il ne reste qu'un petit groupe. Brutt, qui n'a pas réussi à suivre les favoris, a un retard de 45 secondes au sommet.
 
Mickael Chérel, Alberto Rui Costa et David Millar partent dans le finale. Mais le groupe des favoris n'est pas loin. Dans le sprint final, ils sont rejoint et Cunego est le plus rapide. L'italien devance Evans et Vinokourov. 
 
Au général, Pavel Brutt converse le maillot jaune pour 38 secondes sur Cunego et 42secondes sur Evans et Vinokourov.
 
Top 5 :
1) Damiano Cunego
2) Cadel Evans à 2"
3) Alexandre Vinokourov à 2"
4) Rui Alberto Costa à 2"
5) David Lopez Garcia à 2"

 

La 3ème étape amenait les coureurs à Neuchatel après 165.7km. Un parcours plat avec 2 cols dans le final.
 
L'échappée du jour se forme en début d'étape. On y retrouve Ignatas Konovalovas, Chris Anker Sorensen, Alexandr Kuchynski et Jérome Cousin. Le peloton leur laissera une avance d'environ 4 minutes. 
 
C'est alors que le peloton décide de refaire son retard et à 30km de l'arrivée, les hommes de tête n'ont plus qu'une minutes d'avance. Dans le dernier col de la journée (2ème catégorie), Sorensen s'en va tout seul. Le reste de l'échappée et repris et Sorensen converse 1 minute d'avance  au sommet.
 
Mais la chasse est lancé dans le peloton et le danois est repris à 8km de l'arrivée. À environ 2km de l'arrivée, Tony Martin sort du peloton, Vinokourov et Cherel suivent l'allemand.
 
Les 3 hommes se jouent la victoire au sprint. C'est Vinokourov qui devance Cherel et Martin. Le peloton termine dans le même temps.
 
Top 5 :
1) Alexandre Vinokourov
2) Mickael Cherel
3) Tony Martin
4) Ben Swift
5) Oscar Freire

 

La 4ème étape était un contre la montre de 20km entre Aubonne et Signal de Bougy.
 
La victoire revient à David Zabriskie. L'américain réalise un chrono de 27'57" et devance Richie Porte, qui avait le meilleur temps, de 2 secondes. Westra est 3ème à 16".
 
Le vent se lève pour la bagarre du maillot jaune. Du coup, Martin ne peut pas faire mieux que 5ème. L'allemand réalise une trés belle performance puisque au général, il passe de la 21ème à la 2ème place.
 
Evans termine 8ème de l'étape et prend le maillot jaune de leader. Il devance Martin de 18" et Vinokourov de 19"
 
Top 5 :
1) David Zabriskie
2) Richie Porte à 2"
3) Lieuwe Westra à 16"
4) Bradley Wiggins à 18"

 

La dernière étape de ce tour de Romandie amenait les coureurs à Genève après 164km et 2 cols à franchir.
 
En début d'attaque, une échappée va se former. On y trouve Jack Bobridge, Jose Vicente Garcia, Vladimir Gusev, Pierrig Quemeneur et Lieuwe Westra. L'écart monte vite à 2 minutes. C'est alors que Gusev attaque ces compagnons d'échappée. Les 4 autres coureurs n'arrivent pas à revenir sur le coureur et préfèrent lever le pied. Du coup, le peloton les rattrape et Gusev se retrouve seul en tête. Le russe est finalement repris dans le premier col. 
 
A 60km de l'arrivée, 5 hommes réussisent à partir avec notamment 2 français John Gadret et Pierre Rolland. Derrière le peloton gère et rattrape l'échappée dans le final. 
 
Au sprint, Ben Swift est le plus rapide. Il devance Oscar Freire et Davide Vigano.
 
Pas de changement au général, Cadel Evans remporte le Tour de Romandie avec 18" d'avance sur Tony Martin et 19" sur Alexandre Vinokourov.
 
Top 5 :
1) Ben Swift
2) Oscar Freire
3) Davide Vigano
4) Fabio Sabatini
5) Enrico Gasparotto
 
Classement Général :
1) Cadel Evans
2) Tony Martin à 18"
3) Alexandre Vinokourov à 19"
4) Marco Pinotti à 31"
5) Benat Intxausti à 41"

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site